Ceci n’est pas la famille de Gromard
?

Lors d’une de ses voyages œnologiques en Champagne, le sommelier Gunther De Grom est entré en contact avec un viticulteur familial de la Côte des Bar. Il aime y venir à cause de la diversité des paysages, des villages pittoresques et du délicieux Champagne. Dans cette région, les raisins bleus s’expriment mieux, si bien que les Champagnes y sont un peu plus fruités et plus puissants.

Pour la création de sa propre marque, il est retourné dans sa jeunesse. Au lycée, il était surnommé Grompie, ce qui est en néerlandais en fait un diminutif de son nom de famille. Mais Grompie était aussi une référence ludique à Grumpy, le plus grincheux des 7 nains. Non pas qu’il était alors un grand pleurnichard, mais le mot gromard est très proche de son vrai nom de famille. Et là, la boucle était bouclée et la marque Champagne de Gromard était créé.

Malgré le fait que son nom de famille soit écrit avec deux majuscules, en Belgique la version plus noble est avec un petit ‘d’. La légende dit que son arrière-arrière-grand-père serait un descendant du roi Belge d’alors et une de ses maîtresses.

La famille de Gromard

de g. à dr. devant: Marcel et Maria De Grom-De Maegd, Chris Gens et son mari sommelier Gunther De Grom
au deuxième rang, la génération suivante: Lien, Liesa et Femke.